(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    Les bénéfices de jouer à  la poupée pour les enfants

    La poupée est par excellence l'un des jeux les plus proposés aux enfants, que ce soit les petites filles ou les jeunes garçons. Bien que les jeux proposés par la technologie, notamment ceux sur les tablettes tactiles, soient de plus en plus envahissants, l'intérêt pour les jouets traditionnels ne cesse de continuer à  conquérir parents et enfants. La poupée est de fait, l'un des jeux les plus populaires auprès des enfants, fille comme garçon.

    La poupée est un jouet qui a traversé le temps. Elle a distrait nos ancêtres, nous-même, et continue aujourd'hui d'en faire autant avec nos enfants. Mais au-delà  des jeux et plaisirs qu'elle suscite, la poupée présente des vertus pédagogiques pour nos bouts de chou. Nous proposons de vous donner des éléments de réponses sur les impacts positifs des poupées sur vos enfants. Cet article vous permet de tout savoir sur les poupées et le rôle bénéfique qu'elles peuvent avoir pour le bon développement des enfants.

    L'importance de la poupée chez l'enfant

    La poupée, tout comme la majorité des jouets traditionnels, est indispensable pour le développement de l'enfant. D'abord, elle lui transmet de fortes valeurs pédagogiques et éducatives. Puisque de conception généralement assez simple, les enfants comprennent rapidement comment jouer aux poupées. La poupée permet par son utilisation, aussi bien à  la petite fille qu'au petit garçon, de développer davantage sa créativité ainsi que son imagination.

    Plusieurs études réalisées avec les enfants ont prouvé que la poupée en tant que jouet simple, stimule davantage la créativité contrairement aux jeux électroniques qui eux, inhibent cette créativité chez les jeunes enfants. Avec la poupée, l'enfant devient acteur plutôt que spectateur et assure un meilleur développement de son imagination.

    Par ailleurs, l'enfant transmet ses émotions à  travers sa poupée. En effet, un enfant dans le besoin de réconfort aura tendance à  câliner sa poupée. D'un autre côté, lorsqu'un enfant est en colère, il gronde sa poupée.

    L'enfant développe sa motricité ainsi que son vocabulaire grâce à  sa poupée. Adultes, nous avons tendance à  penser d'une manière différente à  propos des poupées. Pour nos enfants, il s'agit bien de choses vivantes. Dans la vie affective des enfants, la poupée occupe une place importante. Ils lui transmettent toute leur tendresse et leur affection.

    Poupée : un jouet qui prépare l'enfant à  devenir parent

    En tant que parents, nos bouts de chou constituent notre raison d'être. Nous en sommes responsables. En offrant à  nos enfants une poupée, représentation d'un être humain, nous les préparons à  ce niveau de responsabilité.

    Véritable support pédagogique, la poupée permet à  l'enfant de découvrir le monde différemment. Il commence à  copier sur ses parents en imitant leurs gestes lorsqu'ils lui donnent des soins.

    Poupées : outils d'apprentissage

    Dans leur vie quotidienne, les enfants sont soumis à  des expériences que les parents ignorent souvent. Ces expériences peuvent être familiales, avec leurs nounous, leurs frères et soeurs, leurs grands-parents et bien évidemment avec leurs parents. En jouant avec leurs poupées, les enfants répètent souvent ces expériences qu'ils vivent au quotidien.

    En interagissant avec leurs poupées ou en reproduisant les gestes de leurs aînés, les enfants comprennent et intègrent mieux les événements qui se produisent autour d'eux. Par ailleurs, ils interagissent émotionnellement avec leur entourage. 

    Grâce au mimétisme, l'enfant interprète les gestes de la vie quotidienne. Au final, on peut affirmer que la poupée au-delà  de distraire, constitue un véritable outil d'apprentissage cognitif et émotionnel nécessaire au développement des enfants. Il est préférable qu'un enfant joue avec une poupée que de rester tout le temps devant la télévision ou des jeux vidéos.

    Le petit garçon peut-il jouer à  la poupée ?

    Contrairement à  l'image que la poupée renvoie généralement, elle n'est pas un jouet exclusivement destiné à  la petite fille. Le petit garçon y a également droit. Puisqu'il est évident que fille et garçon ont besoin d'exprimer leurs émotions ainsi que d'acquérir des connaissances en vocabulaire, la poupée peut être très utile au petit garçon.

    Les professionnels de la petite enfance ont généralement tendance à  insister sur l'importance de la poupée aussi bien pour la petite fille que pour le petit garçon. N'oubliez pas que tous deux sont appelés à  devenir parents. Et quoi de mieux que de les y sensibiliser dès leurs plus jeunes âges ?

    Quand l'enfant commence-t-il à  s'intéresser à  la poupée ?

    Selon une étude du comportement des enfants avec leurs poupées publiée par les pédopsychiatres, déjà  à  partir de l'âge de 15 mois, la petite fille ou le petit garçon peut être prêt(e) pour apprendre comment jouer aux poupées. Cela dépend fondamentalement du développement personnel de chacun.

    Aussitôt que la motricité le lui permet, l'enfant commence à  reproduire les gestes de ceux qui l'entourent et surtout ceux qui lui sont proches notamment ses parents. Ces gestes mimétiques de la vie peuvent être : donner le biberon, coucher son bébé (sa poupée), l'embrasser tendrement, lui donner le doudou et la tétine, aller faire une promenade avec le poupon dans une poussette. Dès cet âge, l'enfant commence à  percevoir la poupée comme un alter ego de sa propre personne. Ainsi, à  l'image des parents qui s'occupent de lui, l'enfant a tendance à  reproduire les comportements avec sa poupée, ces jeux éveillent et accroissent son intérêt pour le jouet.

    L'attachement d'un enfant à  sa poupée doit-il inquiéter ?

    En s'attachant à  sa poupée, l'enfant trouve du réconfort. Aussi, ses pleurs diminuent-ils progressivement alors même que l'intérêt de l'enfant pour sa poupée devient croissant. Certains enfants, lorsqu'ils se retrouvent dans une situation non habituelle ou face à  un inconnu, ressentent de l'insécurité. C'est en ces moments-là  que la poupée en tant qu'objet transitionnel, apporte à  l'enfant une assurance. Elle devient de ce fait un point de référence qui le ramène à  son souvenir du foyer, l'univers réconfortant que lui procurent ses parents et le cocon familial.

    Mais il faut veiller à  ce que cet univers réconfortant qu'apporte la poupée à  l'enfant ne remplace pas celui chaleureux qu'apporte le contact avec l'adulte. Un parent qui reste attentif à  son enfant peut savoir à  quel moment il s'accroche à  sa poupée. Cela est souvent le signe que l'enfant à  cet instant-là  a besoin d'être rassuré même lorsqu'il ne pleure pas.

    Avec le temps, l'enfant délaissera sa poupée. En effet, ayant suffisamment développé son vocabulaire ainsi que sa confiance en soi, l'enfant désormais dispose de mots pour exprimer ses peines et ses émotions. Toutefois, il n'est pas exclu que l'enfant se rattache à  sa poupée pour des moments tels que le coucher le soir avant de dormir, ou sur des périodes ponctuelles, cela arrive souvent suite à  un changement dans sa vie tel qu'un déménagement ou qu'une séparation.

    Quelle réaction avoir face à  un lien excessif entre un enfant et sa poupée ?

    Lorsque votre enfant éprouve des émotions intenses, il est bien qu'il ait à  portée de main sa poupée. Et si cela n'est pas le cas, nous vous suggérons de lui proposer d'aller la lui chercher. En observant régulièrement votre enfant, vous saurez quels sont les moments de difficulté oû la poupée en tant qu'objet transitionnel devient indispensable. Une poupée avec " kit médecin " peut par exemple aider votre enfant à  gérer ses angoisses relatives aux consultations médicales. 

    L'entrée à  l'école change le mode de jeu

    Chez les enfants, à  partir de l'âge de 3 ou 4 ans, la poupée commence à  représenter autre chose que leurs propres personnes. Cet âge coà¯ncide généralement avec leur entrée à  la maternelle. Désormais dans l'esprit d'une fille, la place de sa poupée est occupée par une copine de classe ou même la maîtresse.

    A cet âge, les enfants au moyen de leurs poupées, expérimentent les relations sociales. Ainsi, tout en développant leur imaginaire, ils reproduisent ce qu'ils savent. La poupée leur permet également de tester des comportements, on peut par exemple constater qu'un enfant puisse avoir un comportement violent avec son jouet sans que cela ne signifie pas qu'il exprime ce qu'il vit à  la maison. En effet, ce comportement peut être l'expression d'un développement et d'une prise de relai de son imaginaire.

    Et c'est dans ces différents contextes que trouvent place les meilleurs souvenirs liés aux poupées chez l'enfant

    Pour les grands, il existe des poupées de grande taille assez sophistiquées pour les accompagner dans la traversée de chaque étape de leur vie d'enfant.

    Des poupées pour les âges

    Il n'est ni pratique ni utile que l'enfant ait la même poupée durant toute son enfance. Au fil du temps, la poupée doit évoluer. Ainsi :

    • 18 mois, offrez à  votre enfant une poupée simple, légère et solide. Le fait est que l'enfant à  cet âge a tendance à  tout jeter. Un poupon au visage souriant et sans éléments pouvant se détacher, constitue le choix idéal.
    • A ses 2 à  3 ans, offrez-lui une poupée légère et solide. Elle n'a pas besoin d'être sophistiquée. Mais la préférence serait qu'elle ait des articulations souples ou mobiles. Cela sera utile à  votre enfant, car l'utilisation de sa poupée lui permettra d'assimiler certains gestes du quotidien notamment s'asseoir, dormir, s'habiller, etc.
    • A ses 3 à  6 ans, offrez à  votre enfant, une poupée classique. Il pourra la coiffer, la laver, l'habiller. Ne soyez pas étonné qu'à  cet âge-là , votre garçon se détourne de sa poupée tandis que votre fille devient plus sérieuse dans son rôle de maman. Gardez toujours à  l'esprit que l'enfant doit apprendre par lui-même. Et pour cela, ne lui offrez pas une poupée au mécanisme trop avancé. Surtout, évitez les poupées électriques. C'est d'ailleurs la tranche d'âge pendant laquelle la célèbre poupée Barbie est la plus appréciée des petites filles. En effet, cette tranche d'âge coà¯ncide avec le début de la construction personnelle de l'enfant et la Barbie de Mattel leur projette un exemple idéalisé des femmes adultes.

    Nous vous recommandons ces autres pages :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !