(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    Le célèbre jeu de guerre Risk, une stratégie toujours gagnante

    Pour se frotter aux arcanes de la stratégie et de l'art de la guerre, le jeu de société Risk offre une synthétisation de tous les aspects du conflit militaire. Clausewitz écrivait que la guerre est une poursuite de la politique par d'autres moyens.

    Le jeu Risk est une découverte ludique et palpitante de ces deux activités réservées aux stratèges que sont en général les joueurs. Il se distingue toutefois des jeux de stratégie traditionnels par la grande simplicité de ses règles qui en font avant tout un jeu de plateau convivial conçu pour tous publics et à la portée de tous.

    Véritable best-seller de l'univers des jeux de société, le Risk ne saurait jamais être absent d'une liste de présentation des jeux de société les plus connus. D'une version à l'autre, il reste, depuis sa création, intemporel, ce qui contribue sans doute à son succès qui ne se dément pas.

    A l'origine du jeu de société Risk, un passionné de stratégie et de jeu d'échecs

    La date à laquelle fut créé le Risk est incertaine même si l'on sait que l'origine du jeu remonte aux années 50. Son concepteur s'appelait Albert Lamorrisse et était autrement connu en tant que scénariste, réalisateur et producteur de cinéma. Il atteint notamment la célébrité en réalisant Crin-blanc qui fut sans doute son plus grand chef-d'oeuvre. Albert Lamorrisse était grand amateur de jeux de stratégie et notamment pratiquant assidu du jeu d'échecs.

    Initialement dénommé "La conquête du monde", le jeu de société Risk fait l'objet d'une première édition en 1957. Si elles ne différaient pas trop à l'époque de ce qu'elles sont aujourd'hui, les premières éditions du Risk proposaient au joueur de déplacer des pions en forme d'étoiles au lieu des pièces d'infanteries, de cavaleries et d'artilleries qu'on lui connaît désormais. Car l'actuelle version du jeu Risk est le produit d'un remaniement opéré dans les années 60 par Jean-René Vernes, un professeur de philosophie qui fut sollicité par l'éditeur du jeu pour le rendre plus rapide et encore plus ludique. Très vite, le jeu dont l'objectif final est le contrôle des 5 continents se mit lui-même à conquérir le monde avec une édition américaine dès 1959. Suivront ensuite l'Allemagne en 1963, puis l'Italie en 1968. Aujourd'hui, édité par Hasbro, le jeu reste fidèle au concept de ses origines, mais il est aussi distribué dans de nombreuses versions.

    Une version classique pour les puristes et de nombreuses variantes des jeux Risk

    Les inconditionnels du Risk, ceux qui veulent continuer de pratiquer ce jeu selon ses règles d'origine, pourront trouver une version classique fidèle aux premières éditions. En 2008, Hasbro a commercialisé une version modernisée du jeu Risk, mais néanmoins proche du concept original en dépit d'une légère modification des règles.

    La version de 2009 est sans doute l'une des plus classiques. L'édition 2016 fera également le bonheur de ceux qui veulent être au plus proche de l'esprit du jeu Risk tel qu'il était dans les années 60. Pour le 60e anniversaire du jeu, Hasbro a sorti une édition " Deluxe " à laquelle un soin esthétique particulier a été apporté. Enfin même si elle s'en éloigne d'un point de vue iconographique, l'édition Risk Europe qui englobe le jeu dans une thématique médiévale reste également fidèle aux origines de ces jeux de guerre.

    Forts du succès rencontré avec les jeux d'éditions classiques, les éditeurs ont également commercialisé plusieurs jeux déclinés du Risk originel. Les concepteurs de ces jeux se sont inspirés de faits historiques ou de l'univers de séries TV ou de grandes sagas cinématographiques. Une version du jeu propose par exemple de s'immiscer dans l'aventure de l'empire napoléonien avec un plateau de jeu qui ne représente plus le monde, mais les territoires de l'empire en Europe. D'autres jeux de Risk explorent à travers des territoires dédiés, l'univers de Game of Thrones ou The Walking Dead, de Star Wars ou du Seigneur des Anneaux.

    Risk, sur le concept des jeux de guerre mêlant stratégie et diplomatie

    S'il mérite d'être catalogué parmi les jeux de guerre, le Risk à l'originalité d'en simplifier le concept et de se dérouler sur un plateau de jeu au design très épuré. Cette simplification qui fait abstraction de toute symbolique guerrière contribue très certainement au fait qu'il soit tant aimé par les joueurs. Il n'en paraît que plus accessible aux yeux des joueurs. Le caractère ludique et convivial du jeu est en outre intrinsèquement lié à sa présentation relativement minimaliste.

    Mais s'il obéit à des règles prédéfinies pour le déroulement de chaque partie, le Risk offre également aux joueurs à chaque nouvelle entame de jeu de réinventer son histoire. En effet, les jeux d'alliances, de traîtrises et les échanges diplomatiques auxquels le jeu engage ne sont régis par aucune règle. Une grande liberté est par exemple laissée à chaque joueur pour mener sa conquête et son armée à la victoire finale. Engager son armée en Amérique, en Europe ou en Afrique se fera parfois avec les renforts d'un joueur qu'il faudra ensuite aider à conquérir d'autres territoires du monde.

    Risk, des règles facilement assimilables pour une jouabilité immédiate

    Conçu pour un minimum de deux joueurs, le Risk permet au maximum à 6 joueurs de se confronter. Le but ultime de chaque joueur sera de parvenir à conquérir le monde ou d'accomplir avant les autres l'objectif qui lui a été assigné. Le plateau de jeu est une carte politique du globe représentant 6 continents et divisée en 42 territoires.

    Les autres éléments de jeu sont des pions représentant les armées, 3 dès rouges et 2 dès bleus, 14 cartes d'objectifs, 42 cartes comportant un territoire et une arme ainsi que 2 cartes représentant les trois armes.

    L'un des joueurs est désigné en tant qu'arbitre. Son rôle consiste à distribuer aux autres joueurs une carte d'objectif et à leur attribuer une couleur d'armée. Selon le nombre de joueurs participant au jeu, chacun se voit ensuite attribuer entre 35 et 20 armées. L'arbitre distribue alors aux joueurs l'ensemble des cartes et chacun dans un premier ne prêtera attention qu'aux territoires dont il prend possession en déposant un pion, soit une armée sur la représentation de ce territoire sur le plateau de jeu.

    Les joueurs peuvent ensuite répartir les armées qu'il leur reste sur les territoires qu'ils occupent. Le combat peut alors commencer. Chaque joueur tour à tour attaquant ou défenseur tire de nouvelles cartes pour obtenir des armées supplémentaires et mener à bien sa mission.

    Nous vous recommandons ces autres pages :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !