(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    Histoire et résumé des films Cars

    Fruit de la collaboration entre le studio d'animation Pixar et Disney, l'univers de Cars plonge les spectateurs de tous âges dans le monde des voitures de course et de la compétition automobile, pour y suivre les aventures du héros commun aux trois volets de cette saga cinématographique, à  savoir Flash McQueen.

    Pour les rares personnes qui l'ignorent encore, Flash McQueen est une superbe voiture de course rouge flambant neuve, humanisée et donc dotée de la parole, qui rêve de conquérir les victoires et les trophées sur les circuits de course les plus prestigieux. Sorti de l'imagination de John Lasseter, scénariste et réalisateur chez Pixar, mais surtout grand amateur de voitures, le monde de Cars représente l'un des plus beaux succès de Disney et du studio Pixar.

    Afin de tout savoir sur les films Cars, nous vous proposons un résumé détaillé de chacun des trois épisodes mettant en scène les aventures de Flash McQueen au cinéma. 

    Cars : Quatre roues

    Longtemps repoussé, le premier film Cars déboule en trombe sur les écrans de cinéma en 2006, tout d'abord aux Etats-Unis, puis en France avec le sous-titre "Quatre roues" et dans le monde entier dans les semaines suivantes.

    Dès les premières images du film, son réalisateur John Lasseter nous propose de faire connaissance avec Flash McQueen, ce jeune champion automobile débutant, faisant preuve d'arrogance et d'agressivité pour remporter sa première saison au sein de la Piston Cup. Remporter le championnat de la Piston Cup lui permettrait d'obtenir la gloire, la célébrité, mais aussi de rejoindre les pilotes stars de l'équipe phare de Cars, sponsorisée par Dinoco, une marque fictive déjà  présente dans le film d'animation Toy Story, également produit par Pixar et Disney.

    Lors de la grande finale de la Piston Cup, Flash McQueen avale le bitume et fonce en tête de la course lorsqu'une crevaison de ses pneus l'oblige à  ralentir, pour rester sur la piste et réussir à  finir la course. Malgré tous ses efforts, Flash est rejoint au dernier moment sur la ligne d'arrivée par ses deux rivaux principaux, provocant ainsi une triple égalité parfaite, obligeant les trois vainqueurs à  participer à  une nouvelle course pour se départager, course qui aura lieu à  Los Angeles.

    Sur la route le menant à  Los Angeles, Flash McQueen multiplie les erreurs et les incidents, qui le conduisent à  découvrir la prison de la petite ville de Radiator Springs, une ville située sur la mythique et abandonnée Route 66. De déconvenues en critiques venant de toutes parts, Flash McQueen va faire connaissance avec de nombreux personnages habitants de Radiator Springs, comme Martin la dépanneuse, Sally Carrera l'avocate, ou encore le Doc Hudson, à  la fois juge et médecin, mais aussi porteur d'un secret sur son passé de pilote de course ayant remporté la Piston Cup à  trois reprises.

    Sans dévoiler ni divulguer la totalité de l'histoire de ce premier film Cars au cinéma, nous pouvons tout de même souligner que Flash McQueen va profiter de ses nombreuses aventures pour découvrir que dans la vie, le plus important n'est pas le but que l'on se fixe, mais la manière d'y parvenir, délivrant par la sorte un message positif et moral à  la jeunesse. Un public séduit par l'univers et les personnages de Cars qui attendra donc dès lors avec impatience la sortie du deuxième film Cars, en se consolant visiblement avec les DVD et Blu-ray, qui connaîtront des records de ventes, en France comme ailleurs.

    Cars 2, un film qui n'enthousiasme pas la critique 

    Pour la première fois depuis Toy Story, Pixar et Disney décident d'écrire une suite à  l'une de leur production d'animation, Cars 2, qui sortira sur les écrans en 2011. Ce deuxième opus de Cars nous permet de retrouver Flash McQueen, devenu la grande star des circuits américains, toujours accompagné de Sally et Martin la dépanneuse pour vivre de nouvelles aventures qui débutent dans la ville désormais populaire de Radiator Springs.

    Flash et Martin sont confrontés au défi lancé par Sir Max Axlerod, un ancien magnat du pétrole reconverti dans les énergies et les carburants propres. Ce dernier organise un nouveau championnat, le tout premier Grand Prix Mondial de l'histoire, pour lequel les voitures participantes devront utiliser son nouveau carburant vert, l'Allinol.

    Tout d'abord réticent, Flash McQueen se laisse convaincre par Martin et Stella de participer à  la course au titre mondial, ce qui conduira la sympathique équipe sur les circuits du monde entier. Ce film, proposant un subtil mélange entre action endiablée et humour ravageur, va plonger Flash et Martin au coeur d'un complot international soutenu par les défenseurs du pétrole.

    Flash McQueen parviendra-t'il à  déjouer ce complot et à  devenir la voiture la plus rapide du monde ? Nous préférons vous laisser le plaisir de la découverte des réponses à  ces questions essentielles. 

    Fraîchement accueilli par la critique à  sa sortie, Cars 2 n'a pas vraiment souffert de la situation, rassemblant quasiment 3 millions de spectateurs en France et engrangeant des bénéfices considérables à  travers le monde, au cinéma ou en vidéo, mais aussi par l'intermédiaire des produits dérivés et jeux vidéo de la franchise Cars.

    Cars 3, la fin de carrière de Flash McQueen ?

    Pixar annonce dès 2014 la mise en route du projet d'un troisième film d'animation consacré aux aventures de Flash McQueen, film sobrement intitulé Cars 3, qui sortira au cinéma en 2017.

    Le résumé de l'histoire de ce troisième volet de Cars tient en quelques lignes : Flash McQueen, alors au sommet de la célébrité grâce à  ses nombreuses victoires dans les championnats de course automobile, connaît ses premières défaites face à  de jeunes pilotes motivés et suréquipés. Poussé dans ses retranchements pour maintenir la cadence imposée par ses adversaires, Flash McQueen prend trop de risques lors de la dernière course et fini dans le décor, gravement accidenté.

    Cet accident laisse Flash McQueen cabossé et déprimé, de retour dans la ville de Radiator Springs, dans laquelle il se morfond, progressivement oublié par ses fans, au profit des voitures plus récentes et plus modernes. Avec l'aide de Doc Hudson et de nouveaux personnages, Flash va devoir lutter contre l'envie d'arrêter sa carrière et contre les embûches qui jalonneront son chemin sur la route du retour dans le monde de la course.

    Jugé plus sombre que les films précédents de la série, Cars 3 reste néanmoins un film d'animation rempli d'humour, à  destination d'un jeune public visiblement ravi de retrouver Flash McQueen dans ses aventures sur les circuits et les routes, comme à  chaque fois que Pixar et Disney donnent vie à  la plus célèbre voiture de course du cinéma. 

    Nous vous recommandons ces autres pages :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !