(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    Toutes les bonnes raisons qui ont fait le succès de l'univers de Cars : 4 roues 

    Préparez-vous pour une belle course : celle vers le succès rencontré par Cars, Flash McQueen, Martin et tous les personnages du film d'animation. Comment Disney et Pixar ont-ils su qu'ils tenaient une idée de film pour le cinéma, qui les emmènerait loin dans l'univers de la vie des petites voitures, du désert, de la route 66 et accessoirement, vers la réussite ?

    Imaginez-vous en vacances familiales sur la route 66. Vous êtes à  Chicago. 4000 km plus loin et 8 états des USA traversés, Los Angeles vous attend. Entre les deux villes, la route 66. Cette route qui traverse des lieux improbables, des lignes droites sans fin ponctuées de motels, de restaurants, de garages. Voilà  le voyage qu'a réalisé John Lasseter, le créateur de Cars. De ces vacances est né le film Cars. En suivant le lien, vous pourrez découvrir le guide sur l'univers de Cars et en savoir davantage sur le film.

    Lancement de Cars, le célèbre film des studios Disney et Pixar

    Qui aurait imaginé que de simples vacances de John Lasseter présageaient un tel succès ? Sûrement pas grand monde. Le directeur d'animation des studios Pixar était sans doute loin de penser qu'il trouverait, sur la route 66, l'idée de ce film au million de spectateurs. C'est au cours des centaines de miles parcourus en voiture, tout au long de la Mother road, comme la route 66 est appelée aux USA, que John Lasseter a trouvé ses personnages et à  décidé de les mettre en scène, dans son futur film de course de voitures.

    Lasseter a su faire un astucieux mélange entre des véhicules trouvés sur le chemin et des personnes bien en vie qui sont entrées dans la peau des personnages. Doc Hudson, par exemple, est le médecin-mécanicien du film, est inspiré d'un ancien vétérinaire qui a tenu un motel en Oklahoma. Il en est ainsi pour presque tous les personnages du film.

    Ses personnages de génie inventés, vous comprenez mieux pourquoi l'accueil des films Cars dans le monde a été spectaculaire. Ce premier - et encore unique à  ce jour - hommage rendu à  l'histoire de la route 66, à  travers la petite ville de Radiator Springs par l'arrivée du jeune Flash McQueen, a contribué à  montrer, aux plus jeunes, l'importance qu'avait aux yeux des habitants des USA cette route mythique. La vie s'était organisée depuis des centaines d'années autour de la route. Des habitants se sont retrouvés sans aucun revenu, les rues sont devenues désertes et l'animation quotidienne a disparu. 

    Voilà  pourquoi trouver l'idée de redonner vie à  cette route mythique allait devenir un succès pour les studios Disney et Pixar. Lasseter touchait là  une corde sensible : celle du peuple américain qui avait connu des temps difficiles et qui avait emprunté cette route pour s'installer plus à  l'ouest du pays.

    L'histoire d'une ville : Radiator Springs

    Lasseter a inventé la ville de Radiator Springs. Les spécialistes de la route 66 ont mené leur enquête et ont trouvé une ville qui s'appelle Peach Springs en Arizona. C'est elle qui serait à  l'origine de Radiator Springs, la ville oû se déroule une grande partie du film Cars. Mais, il faut savoir aussi, pour la petite histoire, que d'autres passionnés penchent plutôt vers une ville abandonnée du Texas du nom de Glenrio et d'autres encore retrouvent dans Radiator Springs, la ville de Cool Springs en Arizona. Le mystère reste entier. Mais une chose est certaine, Radiator Springs rend hommage à  toutes ces villes abandonnées suite à  la construction d'une nouvelle autoroute.

    Le choix des décors était primordial pour l'équipe d'animation de Cars. En effet, les studios Pixar devaient absolument, pour assurer le succès du film, être au plus près de la réalité de l'histoire de la route 66 et de l'équipe des personnages. On devine aisément l'importance de Cars pour les studios Pixar et Disney : l'hommage de tout un pays à  sa route mythique.

    Le travail d'animation de l'équipe de Pixar

    A chaque nouvelle sortie d'un film, produit par les studios Disney et Pixar, correspond une grande avancée dans la technique d'animation : effets spéciaux, amélioration de l'image, 3D, visages plus réalistes, etc. Une véritable course à  l'invention de techniques audiovisuelles se met en place à  chaque nouvelle histoire. Créer les voitures du film Cars représentant des visages les plus humains, comme celui de Flash McQueen a été un défi à  relever pour l'équipe graphiste de John Lasseter. Essayer et réessayer de créer des personnages comme Martin, la dépanneuse, a demandé des heures de travail. 

    Mais il n'y a pas que l'apparence humaine que Pixar a travaillée. Il ne faut pas omettre que les techniques d'animation utilisées pour Cars s'appliquent aux détails de chaque voiture afin qu'elle soit reconnaissable. Si l'on prend l'exemple de Sally Carrera, la Porsche 911, il a fallu absolument lui donner une apparence féminine, jeune, distinguée, sans tomber dans les clichés du rose pour les filles. Quant à  Flash McQueen, il est le savoureux mélange d'une Ford GT avec les modèles de voitures de Nascar. 

    On peut donc reconnaître que le travail de l'équipe de Pixar a été fantastique, et ceci dans chaque version du monde de Cars. C'est donc bien pour cela que le travail d'animation a grandement aidé au succès du film et qu'il en fait une des raisons de son succès.

    Les acteurs, musiques et chansons des films Cars

    Disney n'a pas désiré, contrairement à  son habitude, avoir des chansons interprétées par les personnages du film. Ceci, afin d'éviter de retomber dans le côté enfantin ou comédie musicale. De plus, faire chanter une voiture comme Flash McQueen n'était pas du plus grand intérêt quand on connaît le sujet du film. Néanmoins, l'équipe s'est entourée, pour le premier et le troisième opus de Cars, d'un compositeur bien connu du groupe Disney : Randy Newman. Les chansons ont été interprétées par des chanteurs connus comme Cheryl Crow, soit en fond sonore soit dans le générique.

    Randy Newman est issu d'une famille de musiciens et s'est fait connaître pour ses musiques de film, notamment celle de Toy Story, et de séries télévisées. Il est aussi auteur-interprète de ses propres chansons et a sorti de nombreux albums. Dans le second opus du film Cars, les studios Disney ont fait appel à  Michael Giacchino, un autre habitué des compositions pour le cinéma.

    En ce qui concerne les acteurs et les voix des personnages, leurs textes ont, bien sûr, été enregistrés en studio oû des noms illustres ont participé au succès de ces trois volets de Cars. 

    On trouve donc, parmi la distribution des personnages pour la partie française puis américaine :

    • Guillaume Canet et Owen Wilson dans le rôle de Flash McQueen.
    • Bernard Pierre Donnadieu et Paul Newman dans le rôle de Doc Hudson.
    • Cécile de France et Bonnie Hunt dans le rôle de Sally Carrera.
    • Samuel Le Bihan et Mickaël Keaton dans le rôle de Chick Hicks.
    • Michel Fortin et Larry The Cable Guy dans le rôle de Martin.
    • Marion Game et Katherine Helmond dans le rôle de Lizzie.

    Avec une telle distribution de comédiens et de musiciens, nul doute que les acteurs, musiques et chansons des films Cars ont également contribué au succès du film.

    Les jeux, jouets, livres, DVD, jeux vidéo et parcs d'attractions : un menu 4 étoiles pour les enfants

    Walt Disney a, dès ses premiers dessins animés, créé un monde oû les enfants ont pu profiter de produits dérivés. A cette époque, pas de DVD oû l'on pouvait voir et revoir le dessin animé (devenu plus tard film d'animation). La seule solution était de retourner au cinéma avec les enfants pour qu'il retrouve Blanche Neige ou Mickey. Walt Disney a vite compris l'importance de créer des jeux et jouets à  l'effigie de ses personnages sans oublier les collections de livres Disney qui ont fait le bonheur de millions d'enfants à  travers le monde. Un peu plus tard viendra l'ouverture de Disneyland en Californie. Quel parcours !

    Comme Disney est resté fidèle à  cette habitude de produits dérivés, c'est donc tout naturellement que les studios Disney se sont tournés vers les sorties en DVD des films, sans oublier les jeux vidéo oû Flash McQueen est à  l'honneur. Ces deux postes représentent un montant de dollars impressionnant : des millions de dollars ! 

    Les enfants sont tellement heureux de retrouver, à  la maison, les jeux et jouets, films et livres, et Disney l'a bien compris, que le poste des produits dérivés est un énorme marché que Disney contrôle parfaitement par sa filiale dédiée aux autorisations, licences et contrôles de tout ce qui existe sous couvert de sa marque.

    Nous vous recommandons ces autres pages :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !