(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    L'incroyable phénomène Pokémon à  travers le monde

    Au vu du phénomène mondial que connait Pokémon, difficile de croire que Pokémon a plus de 24 ans. Imaginé par Satoshi Tajiri, l'univers des Pokémons s'est fait une vraie place de choix dans la pop culture. Dans les cartes de jeux, au cinéma et à  la télévision, mais aussi dans les jeux vidéo, Pokémon plait à  toutes les générations. En effet, si les enfants de l'époque s'amusent à  collectionner les cartes, ils sont 20 ans plus tard, les premiers à  répondre une nouvelle fois présent pour les jeux vidéo. 

    Cet objectif perpétuel de " tous les attraper " ne semble pas flétrir depuis plus de deux décennies. En France, au Japon et ailleurs, le monde entier s'est plié au phénomène Pokémon. Les joueurs sont toujours aussi nombreux et Pokémon semble immortel. Alors dans la réalité, quelle est la portée du phénomène Pokémon dans le monde ? On fait le point. 

    Pokemon : la naissance d'une franchise japonaise

    Le point de départ du phénomène Pokémon provient d'une idée simple : étendre le prisme des jeux vidéo à  la vie sociale des adolescents. Et c'est Satoshi Tajiri qui a développé cette idée jusqu'à  la concrétiser avec ses Pokémons. Longtemps fasciné par les insectes, ce Japonais adorait sillonner les chemins et les rivières lorsqu'il était enfant. Le pays a alors connu un bouleversement majeur en matière d'urbanisme, réduisant drastiquement la flore locale. La nature s'amenuisant, l'adolescent se lance alors dans une collection d'insectes pour préserver leur diversité

    Il va encore plus loin et se met à  vendre les bestioles capturées à  d'autres collectionneurs. Outre sa passion pour les insectes, Satoshi Tajiri avait une vocation : faire carrière dans le domaine de l'animation. Il se lance vers l'âge de 16 ans dans des concours multiples permettant la mise en avant des jeux vidéo du futur. Il décroche le grand prix du concours SEGA, lui permettant d'étudier la programmation dans une école réputée. En 1982, il crée le fanzine spécialisé nommé Game Freak. Le succès est tel que cette activité devient pleinement lucrative.

    Lassé de valoriser des jeux peu intéressants selon lui, il se met en quête de créer son propre jeu vidéo. Il élabore des jeux pour Nintendo, puis pour Game Boy. Un jour, alors qu'il aperçoit un criquet posé sur un câble, c'est le déclic : Pokémon né dans son esprit. Il veut alors concrétiser sa quête d'enfant en véritable jeu vidéo. S'en suit Pocket Monsters pour Nintendo, avec une version rouge et une version verte. 

    Le succès inattendu et fructueux de Pokémon dans le monde

    La force de Pokémon est d'être parvenu à  déployer un énorme phénomène sans aucune publicité. Initialement, la franchise avait envisagé un partenariat avec Coro Coro Comics pour donner plus de visibilité à  ses jeux Pokémon. Mais après la sortie de la version rouge et de la version verte Pokemon, le bouche-à -oreille dans les cours d'école est tel qu'aucun centime de publicité n'est alors nécessaire. Les joueurs n'en finissent plus de s'échanger les Pokémons à  travers les jeux vidéo. Résultat, en septembre 1996, Pokémon rouge et Pokémon vert ont dépassé le million d'exemplaires, et ce, sans publicité. 

    En vue de l'engouement indéniable pour les Pokémons, Nintendo fait le choix de confier la création d'un jeu de cartes à  The Media Factory, une firme japonaise. Puis, une série de dessins animés pour la télévision voit le jour. Dans le pur esprit de l'animation japonaise, Pokémon prend vie dans des personnages complexes, bien différents de ce que diffuse la télévision américaine. La version rouge et la version verte de Pokemon permettent la capture de 150 Pokémons. Pour créer l'événement, la franchise décide de marquer le coup. Au Tokyo Game Show de 1996, les joueurs de Game Boy sont invités à  venir capturer un 151e Pokémon. Des dizaines de milliers de joueurs créent alors une queue de plus de 4 kilomètres

    La première diffusion du dessin animé à  la télévision est tout autant positive et crée un véritable record d'audience. Ce succès est terni par une polémique : 700 enfants sont transportés à  l'hôpital à  cause d'une crise suivant le visionnage d'une séquence. L'arrêt de la série est acté, pour revenir à  l'écran un an plus tard. La franchise Pokémon ne s'arrête pas là  et monte d'un cran en se télescopant au cinéma. Le long métrage rassemble évidemment les joueurs et les familles du monde entier. 

    Le phénomène Nintendo toujours aussi vif dans le monde

    Après le lancement des jeux vidéo Pocket Monsters, Pokémon s'est illustré comme un réel phénomène mondial. Rien qu'en France, les chiffres ont de quoi provoquer le tournis :

    • 25 % des Français sont joueurs ou ont déjà  joué à  des cartes Pokémon, 
    • 35 % des personnes en France ont visionné un dessin animé Pokémon, 
    • Pokémon rassemble principalement les jeunes joueurs : 65 % des Français entre 18 et 24 ans ont joué à  un des nombreux jeux vidéo sur Game Boy, Nintendo ou la nouvelle version Nintendo Switch

    Ce phénomène a largement dépassé les frontières de la France et du Japon en s'exportant à  travers le monde. Au-delà  des jeux vidéo, des films ou des cartes, Pokémon entraine d'autres événements de grande envergure. On pense notamment aux divers championnats du monde du jeu de cartes Pokémon. En effet, l'Amérique du Nord organise chaque année ce concours, rassemblant les joueurs du monde entier. Le principe est de mettre en confrontation les plus grands champions ou les simples passionnés Pokémon. Les heureux vainqueurs repartent avec une somme d'argent, une coupe ou des objets rares issus du monde des Pokémons. 

    Mais en matière de phénomène, c'est Pokémon GO par Niantic qui a remporté tous les succès inimaginables, la nouvelle version du célèbre jeu vidéo. Ce jeu en réalité augmentée se jouant sur mobile a vu le jour en 2016, pour le plus grand bonheur des joueurs. Le principe ? Capturer véritablement les Pokémons aux quatre coins du monde. Cette idée ambitieuse développée par Niantic n'a pas manqué de séduire les joueurs de Pokémon. Oû que vous soyez, smartphone en main, vous pouvez tomber sur un Pokémon dans une rue, un parc ou une montagne. Ce concept est rapidement devenu un phénomène impressionnant et provoquant des ruées de joueurs courant vers la capture d'un Pokémon rare. Bien que décrié par certains, le succès est retentissant pour Pokémon. Ce jeu vidéo a battu tous les records avec 10 millions de téléchargements sur Google Play ou App Store, en seulement sept jours. Depuis sa sortie, Pokémon GO a cumulé plus de 2,45 milliards de dollars à  travers le monde. Rien qu'aux Etats-Unis, 90 % de la population a entendu parler de la sortie de ce jeu vidéo en réalité augmentée.

    Nous vous recommandons ces autres pages :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !