(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    Les principaux personnages de La Reine des Neiges

    Les principaux personnages de La Reine des Neiges représentent des caractères et des rôles qui changent des traditionnels princes et princesses Disney™. Loin de la classique opposition entre le bien et le mal, Elsa, Anna, Kristoff ou bien encore Hans sont des personnages plus complexes, ce qui leur donne un certain réalisme qui a beaucoup contribué au succès du film.

    Comme dans de nombreux films d'animation Disney™, les animaux et autres créatures magiques font partie de l'aventure et sont très souvent à l'origine de scènes comiques. Pour comprendre pourquoi le film La Reine des Neiges a-t-il autant été apprécié par les petits comme par les adultes, voici une présentation des principaux personnages.

    La Reine des Neiges Elsa, une jeune femme apeurée et incomprise

    Dans le conte original de Hans Christian Andersen, la Reine des Neiges n'est pas un personnage très sympathique. Bien au contraire, c'est une femme qui est à l'origine de l'enlèvement d'un jeune garçon nommé Kay.

    Dès 1937, les studios Walt Disney™ ont essayé d'adapter le conte de Andersen en film d'animation Disney™. Loin d'être une des héroïnes du film que vous connaissez aujourd'hui, la Reine des Neiges était un personnage froid qui devait être vaincu par les deux jeunes héros Kay et Gerda. Elle remplaçait en quelque sorte les traditionnelles méchantes belles-mères que l'on a l'habitude de voir avec les toutes premières princesses Disney™ Blanche-Neige et Cendrillon.

    Cependant Andersen ne décrivait pas ce personnage comme une méchante sans cœur qui ne souhaitait faire que le mal. Ce manque de clarté sur les réelles intentions de la Reine des Neiges n'a pas facilité la création du scénario par Disney™.

    En 2011, Chris Buck intègre l'équipe des scénaristes Disney™ et réfléchit de nouveau à ce personnage plus complexe qu'il n'y parait. Pour éviter de tomber dans cette opposition entre le bien et le mal, il propose de créer un lien de parenté entre la supposée méchante Reine des Neiges et un des héros de l'histoire. Les studios Walt Disney™ valident sa proposition et commencent l'intrigue avec deux sœurs qui ont peu de différence d'âge, dont l'une d'elles est la future Reine des Neiges. 

    Jusqu'à cette étape, le personnage de la Reine des Neiges est encore voué à devenir la méchante du film en s'opposant à sa sœur grâce à ses pouvoirs magiques de créer de la neige ainsi que de la glace. Mais lorsque Jennifer Lee rejoint l'équipe de scénaristes, elle eut l'idée de rendre plus complexe encore le personnage de la Reine des Neiges. L'idée d'une jeune femme apeurée par ses pouvoirs magiques et renfermée sur elle-même se précise. Ni méchante, ni princesse parfaite, la reine des neiges est l'un des premiers personnages créés par Disney™ qui s'écarte des rôles classiques d'un film d'animation pour enfants. 




    La chanson "Libérée, délivrée" est l'illustration de ce caractère tourmenté entre le repli sur soi causé par la peur et la volonté de bien faire provenant de l'amour. Le succès de ce titre qui a reçu l'Oscar de la meilleure chanson originale n'aurait pas été possible sans l'interprétation remarquable de la voix de Elsa par Idina Menzel pour la version originale et Anaïs Delva pour la voix française. Appréciée par les petits pour son côté princesse et par les plus grands pour la complexité du personnage, Elsa apparaît dans de nombreux spectacles et parades Disney™.

    Anna, l'éternelle optimiste 

    Dans le film d'animation La Reine des Neiges, Anna est la petite sœur de Elsa. Au début du film elle est très complice avec sa grande sœur jusqu'à l'accident où Elsa fait involontairement usage de sa magie sur Anna. 

    Heureusement des créatures magiques aux allures de trolls réussissent à sauver Anna et lui font oublier cet événement malheureux. Suite à un accident, les parents de Elsa et Anna les éloignèrent l'une de l'autre pour éviter que Elsa ne blesse de nouveau quelqu'un en perdant le contrôle de son pouvoir. 




    Les deux sœurs grandirent loin l'une de l'autre et Anna reste dans l'incompréhension la plus totale concernant l'éloignement de sa sœur. Lorsque le couronnement de la future reine Elsa arrive, Anna joue le rôle d'une petite sœur pleine d'enthousiasme. Ne se souvenant plus des pouvoirs magiques de Elsa, elle essaie de retrouver une complicité avec sa grande sœur.

    Malgré les différentes péripéties qui vont se présenter à elle, Anna est bien le personnage le plus optimiste du film. Elle complète parfaitement le caractère de Elsa qui se veut plus distant et peureux. 

    Le rôle de Anna qui vient au secours de sa grande sœur Elsa a été inspiré du personnage de Gerda qui part aider son ami Kay dans le conte de Andersen. La voix off de Anna a été interprétée par Kristen Bell pour la version originale et par Emmylou Homs pour la version française.

    Hans, le faux prince charmant

    Hans fait son apparition comme un vrai prince charmant qui vient au secours de Anna, prête à tomber dans une barque sur le port d'Arendelle. Il parait serviable et amoureux de la jeune cadette. Anna quant à elle tombe naïvement amoureuse dès le premier regard de ce beau jeune homme de sang royal, venant célébrer le couronnement de sa grande sœur Elsa.

    Pour rester dans cette envie de changer les codes des films de princesses Disney™, les scénaristes ont pris le parti de montrer à travers le personnage de Hans un faux prince charmant au caractère opportuniste et égoïste. En effet lorsque les deux sœurs Elsa et Anna se sont retrouvées dans une situation de faiblesse, Hans y a vu l'opportunité de récupérer le trône du royaume d'Arendelle sans se soucier nullement du sort des deux princesses. 




    Ce personnage évolue donc durant l'intrigue pour enfin dévoiler sa véritable personnalité qui s'avère être très loin du prince charmant.

    Kristoff, l'ermite au grand cœur

    Si Hans ressemblait à s'y méprendre au prince charmant, Kristoff fait son entrée tel un ermite qui préfère la compagnie de son renne Sven et des trolls au lieu de celle des êtres humains. Ignoré petit et sans famille, il a été élevé par les trolls avec son renne. Mais avec la rencontre de la princesse Anna, il commence à s'ouvrir aux autres. Il se révèle être un ami prêt à tout pour venir en aide à Elsa et Anna.




    Kristoff a un rôle qui se rapproche beaucoup du personnage de la fille des brigands qui vient en aide à Gerda avec son renne dans le conte de Hans Christian Andersen.

    Olaf, le naïf et attachant bonhomme de neige 

    Olaf est un personnage du film d'animation La Reine des Neiges aussi célèbre que Elsa elle-même. Entre sa naïveté et son humeur joyeuse, Olaf ne se soucie pas de problèmes superflus. Il est un compagnon de vie très important pour Elsa lorsqu'elle se retrouve seule après sa fuite. Ce bonhomme de neige qui prend vie grâce à la magie de Elsa, prête à sourire avec ses intonations d'émerveillement à chaque découverte.

    Olaf représente l'insouciance et la joie de vivre de l'enfance. Il est le camarade de jeu idéal que beaucoup d'enfants mais également beaucoup d'adultes aimeraient avoir. Pour l'anecdote, vous pouvez reconnaître la voix de Dany Boon qui double Olaf en français. 




    Nous vous recommandons ces autres pages :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !