(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    L'entreprise Lego® : presque 100 ans de bonheur pour petits et grands

    La marque Lego® est à ce jour l'un des fabricants les plus connus au monde. Ses briques, figurines et autres jouets traversent les époques et les continents, et il y a fort à parier que vous avez vous-même possédé des Lego® durant votre enfance.

    Mais bien que la brique Lego® soit un grand classique des jouets pour enfants, on ignore parfois d'où lui vient ce succès. Voici donc les dates-clés de l'histoire de la marque et du groupe, qui vous permettront d'en savoir un peu plus sur les jeux Lego®, sur la capacité d'innovation de l'entreprise et de son fondateur et sur ce qui lui a permis de proposer des produits de qualité, tout en s'adaptant aux évolutions du marché et de la société.

    Des débuts de Lego® à la première brique en plastique qui va conquérir le monde

    C'est au début des années 30 au Danemark que naissent les premiers jouets de la marque Lego®, sous l'impulsion de Ole Kirk Christiansen. En effet, dès 1932, ce menuisier inventif décide de faire face à la crise qui sévit en produisant des modèles miniatures de ses produits, qui vont ensuite lui donner l'idée de créer des jouets. C'est ainsi que les premières pièces de jeu de Christiansen voient le jour, sous forme d'animaux et de véhicules en bois.
    Ce n'est pourtant que deux années plus tard que la marque Lego® est officiellement créée, sur la base de deux mots danois : « leg » et « godt », qui signifient « bien jouer ».

    12 ans plus tard, le fondateur cherche à diversifier ses produits et à mettre la créativité au cœur des jeux pour enfants. Il invente alors la brique emboîtable en bois, ancêtre des briques Lego® telles qu'on les connaît aujourd'hui. L'année suivante, la société de Kirk Christiansen passe un nouveau cap en produisant ces pièces de construction en plastique, qui seront nommées « briques Lego® » au début des années 50. On trouvait alors majoritairement des briques carrées et rectangulaires, puis des modèles permettant de fabriquer des bâtiments de tous genres.

    Mais ce n'est qu'en 1958, plus de 20 ans après les premiers pas de Christiansen dans l'aventure du jouet, que le brevet de la très célèbre brique Lego®, que l'on utilise encore de nos jours, est déposé. L'innovation majeure est la possibilité d'imbriquer tous les éléments entre eux, qui va permettre à l'entreprise de décoller. La mort du fondateur de la société en cette même année ne va pas freiner le succès des jouets Lego®, et son fils, Godtfred Kirk Christiansen, va reprendre le flambeau de l'entreprise. De nouveaux produits (plaques de construction, briques sous forme de tuiles, roues, moteurs, etc.) vont ensuite venir agrémenter l'offre de la marque au fil du temps, lui garantissant une belle pérennité et une expansion à travers de très nombreux pays, dont la France.



    La fin des années 60, une nouvelle ère pour la marque Lego® et sa gamme de produits

    S'appuyant sur la notoriété de son produit star, l'entreprise Lego® décide de pousser plus loin sa stratégie marketing et de séduire de plus en plus d'adultes et d'enfants en créant tout un univers autour de la marque. Lego® Group crée alors son premier parc à thèmes Legoland à Billund en 1968, là où la marque est née, avec de nombreuses attractions autour du fameux jouet en plastique, ainsi que des constructions grandeur nature. D'autres parcs Legoland s'en suivront partout dans le monde, aux États-Unis, en Allemagne, en Malaisie, au Royaume-Uni, à Dubaï et au Japon, avec d'autres ouvertures prévues courant 2019.




    Afin de séduire une nouvelle clientèle, la marque se lance aussi dans la création de pièces pour les plus jeunes, à partir d’un an. Ces briques de plus grande taille ont été lancées en 1969, sous le nom de Preschool puis de Duplo®, et sont à ce jour toujours commercialisées.

    Pour diversifier encore sa gamme, Lego® propose des figurines dans le courant des années 70, qui vont rencontrer un véritable succès. La première représente un agent de police, et bien d'autres modèles sont ensuite venus agrandir l'offre de jouets. Des milliers de figurines ont ainsi été réalisées, avec des améliorations apportées à leur conception presque chaque année, car les premières d'entre elles étaient relativement simples et ne disposaient pas de jambes mobiles par exemple. 

    Alors plutôt centrée sur les jouets pour petits garçons, la marque Lego® passe un nouveau cap en proposant des thèmes mixtes ou destinés aux jeunes filles, dès le début des années 70. Des maisons de poupée, des figurines féminines et des univers nouveaux viennent alors s'ajouter à la gamme Lego®. Et l'entreprise ne s'arrête pas en si bon chemin : la création des Lego® Technic permet aux joueurs un peu plus âgés de se lancer dans l'aventure de constructions plus élaborées, avec des pièces électroniques, des rouages, des moteurs, etc. Les produits dérivés voient ensuite le jour, d'abord avec un kit Star Wars, puis avec de nombreux autres thèmes (Disney, Batman, Harry Potter, etc.)

    La société Lego® à l'heure du digital

    Malgré l'élargissement de sa gamme et son adaptation aux évolutions sociales, l'entreprise Lego® reste consciente que pour perdurer face à la concurrence, elle doit proposer de nouvelles idées et renforcer son pouvoir marketing. Le numérique est alors devenu un créneau à part entière pour le géant danois du jouet, notamment à travers le cinéma. On a ainsi pu voir sur nos écrans de cinéma des réalisations regroupées sous la franchise Lego® Movie, avec le premier film La Grande Aventure Lego® en 2014, suivi de Lego® Batman et de Lego® Ninjago.

    Des jeux vidéo ont également été lancés dans les années 2000, tant pour les PC que pour les consoles, séduisant un public très large. Les nombreuses franchises ont permis de réaliser une multitude de jeux, sur des thématiques comme Avengers, Ninjago, Jurassic World, Le Seigneur des Anneaux, Lego® City, etc.


    Pour faire face aux difficultés rencontrées sur le marché du jouet de nos jours, Lego® a aussi compris l'intérêt de proposer des objets connectés. Plusieurs kits ont ainsi été commercialisés récemment, sous le label Lego® Powered Up, qui regroupe plusieurs boîtes de jeux que l'on peut relier à un smartphone et contrôler à distance. Avec Lego® Boost, gamme lancée en 2017, l'entreprise permet aussi aux jeunes enfants comme aux plus grands de construire leur propre robot et de le programmer via une application de mobile. De cette façon, la marque garde l'esprit de créativité qui a fait sa renommée, en alliant le plaisir des briques de construction aux multiples possibilités offertes par le numérique, afin de pérenniser sa place parmi les plus grands fabricants de jouets au monde de l'histoire. Avec l'arrivée de Niels Christiansen à la tête du groupe Lego® en 2017, l'entreprise cherche d'ailleurs à s'implanter de façon durable dans le digital, avec plusieurs projets en ligne de mire, comme un nouveau film d'animation par exemple.

    Nous vous recommandons ces autres pages :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !