(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    J.K.Rowling : la vie de l’auteure d’Harry Potter™

    Harry Potter™ est sans conteste l’un des sorciers préférés des petits comme des grands. Au gré des livres, Harry Potter™, nous embarque dans son histoire, un univers rempli de magie, d’animaux surprenants, de personnages plus ou moins inquiétants et d’apprentissages à l’école Poudlard. La saga Harry Potter™ a fait le tour du monde, d’abord par le livre, puis à travers le cinéma. Mais qui se cache derrière cette épopée fantastique qui a séduit tant d’entre nous? Son auteure se fait appeler Joanne Rowling et signe sous J.K.Rowling. Venez découvrir la vie de la créatrice d’Harry Potter™!


    L’enfance de J.K. Rowling

    Joanne Rowling naît en Angleterre, le 31 juillet 1965. L’écriture et l’imagination ont toujours fait partie de sa vie : elle rédige sa première histoire sur les aventures d’un petit lapin à l’âge de 6 ans, Rabbit. Elle grandit avec sa sœur, Dianne, de deux ans sa cadette. Leur mère leur transmet son amour des livres et les invite à développer leur imagination. Ainsi, elle joue avec des voisins dont le nom de famille est Potter, elle apprécie son directeur d’école qui l’inspirera pour le personnage d’Albus Dumbledore.

    À l’âge de 9 ans, elle déménage avec sa famille à côté du Pays de Galle, dans un petit village nommé Tutshill. La forêt de Dean, à côté de sa nouvelle maison, lui donnera de nombreuses idées pour son univers. À 11 ans, elle écrit un roman d’aventures portant que sept diamants maudits et les mésaventures de leurs détenteurs.

    Alors qu’elle a 15 ans, sa vie est marquée : le diagnostic de la sclérose en plaques de sa maman la bouleverse.

    Durant ses années de scolarité, elle rencontre notamment son ami Sean Harris, qui lui inspirera le personnage de Ron. Passionnée par les langues, elle opte pour l’anglais, le français et l’allemand pour passer son baccalauréat, qu’elle obtient haut la main.

    En 1983, elle s’inscrit à l’université d’Exeter pour suivre un cursus de français. Elle est amenée à y passer une année en 1985, en tant que stagiaire enseignante à la Sorbonne. Tous ses professeurs s’accordent à donner d’elle un portrait de bonne élève, plutôt discrète.

    Ses débuts dans la vie d’adulte et la naissance de Harry Potter™

    Ses études achevées, Rowling s’installe au sud de Londres et travaille dans plusieurs organisations, en mission temporaire. Elle est notamment engagée chez Amnesty International en tant que secrétaire bilingue, pour traduire les témoignages d’Afrique francophone.

    C’est lors d’un trajet en train, entre Manchester et Londres, que les aventures de Harry Potter™, petit orphelin qui se découvre sorcier, prend forme dans son imagination. La base est posée : l’école Poudlard, le monde magique, la solitude du sorcier.

    En 1990, sa mère décède. Joanne Rowling obtient un poste de professeur d’anglais à Porto, au Portugal, et s’y installe. Elle y rédige trois chapitres de Harry Potter™. Elle se marie à Jorge Arantes et donne naissance à leur fille Jessica, en hommage à Jessica Mitford dont elle admire l’œuvre.

    Elle divorce et rentre au Royaume-Uni en 1995. Elle vit d’abord chez sa sœur puis en appartement avec sa fille. Elle traverse alors une période de dépression qui lui inspirera les détraqueurs. Elle décide ensuite de reprendre l’enseignement.

    Sa nouvelle vie avec la publication de Harry Potter™

    Elle souhaite finir son livre avant sa reprise et s’y adonne jour et nuit. Le premier tome, Harry Potter™ à l’école des sorciers est terminé en 1995. Elle choisit également d’ajouter à son nom, Joanne Rowling, la lettre K en honneur de sa grand-mère, Kathleen.

    J.K.Rowling contacte alors des agents et leur fournit les trois premiers chapitres. Le premier refuse, puis Christopher Little accepte de prendre en charge la publication et démarche les maisons d’édition. Il essuie douze refus. C’est la Blommsbury Publishing qui donnera son accord en août 1996, une année après le début de ses recherches.

    Le 26 juin 1997, 1000 exemplaires de ce premier tome sont publiés. C’est un succès immédiat : elle remporte de nombreux prix. Le livre s’exporte : les éditions Gallimard (France) achètent les droits pour le faire traduire et publier, suivies par les éditions Scolastic (États-Unis). J.K.Rowling peut désormais se consacrer à l’écriture à plein temps.

    Après avoir refusé plusieurs adaptations de ses romans au cinéma, elle se laisse convaincre par la Warner Bros. En 2001 sortira le film du premier tome.

    C’est également cette année qu’elle épousera le médecin Neil Michael Murray. Ils ont deux enfants : David en 2003 et Mackenzie en 2005. J.K.Rowling opte depuis pour une vie simple, en Écosse.

    Les projets de J.K.Rowling après Harry Potter™

    • Continuer à écrire des livres

    En 2007, la saga Harry Potter™ est terminée. Elle va continuer de faire vivre cet univers au travers du blog Pottermore qu’elle ouvre en 2011.

    Elle a toutefois de nouveaux projets. Elle se tourne vers le roman destiné aux adultes. D’abord, Une place à prendre, qui se vend très vite, mais reçoit un accueil mitigé par la critique. Il sera adapté en minisérie à laquelle J.K. Rowling participe en tant que productrice exécutive.

    Puis une série de romans policiers paraît avec pour héros un ancien militaire devenu détective privé, Les enquêtes du Cormoran Strike. Pour leur parution, Joanne Rowling s’est attribué un nouveau pseudonyme, Robert Galbraith. Ces derniers rencontrent un vif succès et sont adaptés pour la télévision.

    Elle s’associe également à la création d’une pièce de théâtre, Harry Potter™ et l’enfant maudit. Un livre est édité en 2018, mais l’auteure rappelle qu’il ne fait pas partie des originaux.

    • Écrire pour le cinéma

    J.K. Rowling écrit un livre-guide pour l’association humanitaire Comic Relief, les Animaux fantastiques. Lionel Wigram lui soumet, en 2015, l’idée de réaliser un film imaginé à partir de cette histoire. Séduite par l’idée, c’est J.K. Rowling elle-même qui écrit le script du premier film, ainsi que du deuxième. Elle donne ainsi vie à un nouvel univers de magie, dans la prolongation de Harry Potter™.

    J.K. Rowling, une femme de cœur

    L’auteure se distingue par son implication dans les causes qui lui tiennent à cœur. Elle fait régulièrement des dons à des associations, que ce soit par des versements ou en donnant de son temps, de son énergie ou de son œuvre. Elle souhaite aider les familles monoparentales, lutter contre la pauvreté et favoriser la protection de l’enfance. La recherche sur la sclérose en plaques la touche particulièrement.

    Elle est présidente de l’association one Parents Family (qui vient en aide aux familles monoparentales).

    Elle a rédigé Les Contes de Beedle le Barde dans un manuscrit qui a été vendu aux enchères. La somme de 2,2 millions d’euros a été reversée à l’association The Children Voice.

    L’histoire Les Animaux fantastiques a permis de récolter plusieurs millions d’euros pour l’association Comic Relief qui lutte contre la pauvreté.

    En 2005, elle a fondé le Children’s High Level Group, devenu Lumos en 2010, pour la protection de l’enfance.

    Elle a également participé à la construction d’un centre de soins pour les malades de la sclérose en plaques. Elle a effectué plusieurs versements, jusqu’à 10 millions de livres pour soutenir cette cause.

    Son roman L’appel du coucou est paru sous son nom de plume Robert Galbraith. Lorsqu’il a été révélé qu’il s’agissait de J.K.Rowling, les ventes se sont envolées. L’auteure a décidé de reverser ses droits d’auteur au Fonds de bienfaisance de l’armée.

      


    Que pensez-vous de ce parcours incroyable?

    Nous vous suggérons des pages complémentaires :

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !