(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
en 2h en magasin
Choisir un magasin de retrait
     

    Tout savoir sur La Reine des Neiges, un des plus gros succès Disney

    Dès sa sortie au cinéma, La Reine des Neiges a profité d’un succès instantané. Inspiré d’un conte d’Hans Christian Andersen, « Frozen : La Reine des Neiges » est devenu un phénomène partout dans le monde. Les enfants comme les adultes ont pu découvrir les aventures glacées d’Elsa et de sa sœur Anna, accompagnées d’une belle galerie de personnages tels que Kristoff, Olaf ou Sven. À l’instar de ses autres films d’animation, Disney s’est offert les moyens de ses ambitions. Le film se veut tel un spectacle grandiose en plein cœur de la Scandinavie. 

    La Reine des Neiges fut un tsunami culturel tel, qu’il suffit de prononcer « Frozen » pour avoir dans la seconde la célèbre chanson dans la tête, et ce pour toute la journée. En effet, le succès du film tient aussi de sa chanson star écrite par Robert Lopez : « Libérée, délivrée ». Bien que la chanson jouisse d’un succès qui n’a toujours pas été démenti, il serait dommage de limiter La Reine des Neiges à ces quelques notes de musique. Pensée par Jennifer Lee et Chris Buck, l’histoire du film a inspiré le monde du marketing avec des produits dérivés ciblés. Vous souhaitez ne rien manquer de La Reine des Neiges ? Munissez-vous d’un gros pull et rentrez pleinement dans l’univers ce film Disney adoré en France. 




    La Reine des Neiges : une histoire qui sent le froid

    Ce n’est plus une surprise, chaque film Disney donne la part belle aux histoires qu’il raconte. Et tout naturellement, La Reine des Neiges n’a pas dérogé à la règle. Si vous faites partie des résistants n’ayant toujours pas vu le film au cinéma ou à la maison, un petit récapitulatif s’impose. On s’en souvient, la bande-annonce du film avait suscité une excitation chez les plus jeunes, mais aussi les adultes amoureux éternels de la franchise Disney. Si bien que l’avant-première du film au cinéma fut un événement mondial. Alors, de quoi parle La Reine des Neiges ? 

    Comme le laisse penser la bande-annonce, l’histoire se déroule dans le Grand Nord, plus spécifiquement au royaume d’Arendelle. Dans cet univers polaire, Anna et Elsa sont deux sœurs princesses. Enfants du roi Agnarr et de la reine Iduna, elles vivent comme n’importe quelle petite fille, dans l’insouciance des jeux et des moments en famille. Très proches l’une de l’autre, Anna et Elsa passent tout leur temps ensemble. Seul petit bémol : Elsa est dotée de pouvoirs magiques pour le moins handicapants. En effet, elle a le pouvoir de maîtriser la neige et la glace, mais parfois à ses dépens. Un jour, un geste impulsif blesse sa sœur Anna, au plus grand désespoir de ses parents. Pour protéger au mieux leurs enfants, ils font le choix d’isoler Elsa du reste du monde. Anna se retrouve alors seule, sans même connaître la réelle raison de cet éloignement. 

    Cette introduction sur la relation entre Elsa et Anna est marquée par une tragédie, souvent coutumière chez Disney. Lors d’un voyage, les parents périssent en mer et laissent leurs filles orphelines. Toujours au royaume, les filles sont livrées à elles-mêmes pendant toute leur jeunesse. Anna vit sa vie en gardant la frustration de ne plus être proche de sa sœur, et quant à Elsa, elle maximise ses efforts pour contrôler ses pouvoirs magiques. Leur sortie officielle de l’adolescence voit le jour lorsqu’Elsa est sacrée reine du royaume. Le château ouvre alors ses portes pour convier le royaume. Anna découvre ses premiers émois en ayant un coup de cœur pour le Prince Hans. Au même moment, Elsa panique et dévoile devant tout le royaume la vérité sur ses pouvoirs ; le royaume est entièrement gelé, Elsa prend alors la fuite.




    Bien décidée à retrouver sa sœur, Anna part à sa recherche et laisse les rennes du royaume à Hans. L’aventure commence véritablement, Anna va croiser la route de personnages loufoques et charmants. Kristoff, Sven, Olaf, etc., tous vont donner un sens à sa quête. Lorsqu’elle retrouve Elsa, le changement est radical. Cette dernière vit seule dans un palais de glace et n’éprouve aucune émotion au moment de revoir Anna. Reine des Neiges, même son cœur semble dépourvu de chaleur. Pour l’éloigner, Elsa perd le contrôle et touche Anna en plein cœur d’un morceau de glace. L’aventure prend alors un nouveau but ; sauver Anna et l’éviter d’être transformée en statue de glace. Avec ses compagnons de route, Kristoff, Olaf et Sven, Anna va faire des rencontres insolites, mais surtout apprendre la vérité sur ses sentiments et sa vision de la vie

    Des personnages touchants au service d’une belle morale Disney

    Tout film d’animation Disney qui se respecte possède son lot de personnages uniques. S’ils sont tous différents les uns des autres, chaque film Disney rassemble des valeurs fidèles à la franchise : loyauté, humour et bienveillance. Avec La Reine des Neiges, ces ingrédients ont été une fois encore utilisés, et le résultat reste toujours aussi charmant.

    Star du film, Elsa, soit La Reine des Neiges en titre, jouit d’une beauté qui est fièrement assumée dès lors qu’elle se sent exister pour ce qu’elle est véritablement. Longtemps cachée et frustrée, Elsa connait une véritable renaissance après avoir fui le royaume, et donc les règles et principes contraignant ses mouvements. Car oui, Elsa est enfin libérée, délivrée, et compte bien profiter pleinement de ce qu’elle est vraiment, ses pouvoirs en faisant partie. Mais lorsque sa sœur revient la retrouver, Elsa se sent déboussolée et ses peurs d’antan prennent le pas sur ses émotions ; elle veut la repousser pour la protéger. Même son attaque involontaire sur Anna semble la laisser indifférente. Le film avançant, Elsa va apprendre à assumer ses pouvoirs et les contrôler avec plus d’aisance. C’est même elle qui va guérir Anna et lui éviter une transformation définitive en statue. Elsa n’est pas que glace, son cœur prend le dessus et lui fait revenir à l’essentiel : sa famille. L’histoire d’Elsa est clairement un message fort sur la confiance en soi et l’importance d’assumer sa différence. Être accompli ne signifie pas vivre caché. L’accomplissement personnel passe avant tout par l’acceptation de ses failles et ses traumas. 

    Avec le personnage d’Anna, Disney a misé sur un tempérament pas si lointain de la princesse Rebelle. Explosive, enjouée et têtue, Anna n’en fait qu’à sa tête. Fini les princesses Disney qui attendent impatiemment que leur prince charmant les délivre de leur vie morne. Anna n’attend rien, elle agit, et surtout pas pour un prince. Bien qu’elle soit tombée sous le charme du Prince Hans, ce n’est pas lui qui va l’empêcher d’aller chercher sa sœur Elsa. Tout au long de ce film d’animation, Anna va apprendre le vrai sens du mot amour, un amour qu’elle ne pensait pas offrir à un montagnard n’ayant rien d’un prince. Il est alors loin le temps de Blanche-Neige ou de La Belle aux bois dormants. Le Prince Hans s’illustre comme le stéréotype du prince Disney ; bien coiffé avec un sourire se voulant ravageur. Mais sous ses airs d’homme parfait se cache finalement un homme cupide et peu soucieux de la bonté humaine. La vraie beauté est illustrée par Kristoff, un personnage avec un bon fond et une belle âme




    Après avoir croisé la route d’Anna, Kristoff prend le rôle du camarade aidant au gros cœur. Ce n’est qu’au bout du film qu’Anna se rend compte de ses sentiments amoureux pour ce montagnard un peu gauche. Ayant perdu lui aussi ses parents lorsqu’il était jeune, Kristoff est issu d’une famille de trolls. Encore un bon point pour l’illustration de la différence ! Dans ce film d’animation, Disney met du sens dans les relations amoureuses. L’amour n’est pas qu’un coup de foudre, mais se construit sur des jours et des semaines. Les préceptes d’antan sont parfaitement oubliés par une vision beaucoup plus moderne sur les relations humaines. Avec La Reine des Neiges, l’amour reste naturellement le cœur du film d’animation. Quelles que soient les batailles, les frustrations et les différences, l’amour vaincra toujours


    La Reine des Neiges possède aussi ses produits dérivés

    Au vu du succès fulgurant de son film d’animation, Disney aurait eu plus que tort de ne pas faire fonctionner sa machine marketing. On le voit chaque année, que ce soit Disney ou toute autre franchise, un succès au cinéma se traduit souvent par un succès en magasin.

    Malgré une sortie en 2013, le succès autour du film d’animation La Reine des Neiges ne semble avoir pris aucune poussière. Toujours considérée comme le personnage Disney préféré des jeunes enfants, Elsa profite d’une perpétuelle mise en avant dans les rayons de magasins. Devenus une tradition du cinéma, les produits dérivés proviennent de Georges Lucas. C’est effectivement le célèbre réalisateur de Star Wars qui a initié ce concept. Bien que généreusement fructueux, ses films ne se sont pas reposés sur leurs lauriers. Le géant Lucas a préféré poursuivre sa quête du monde en déployant son univers en magasin. Plus d’impact, plus de souvenirs du film, et forcément, plus de revenus. Désormais une machine bien huilée, l’univers des produits dérivés est quasiment automatique pour les acteurs (au sens large) du cinéma. 

    La Reine des Neiges n’est pas exemptée et propose un catalogue foisonnant de produits dérivés à son jeune public. Toujours sous la licence Disney, les magasins offrent à leurs clients des produits variés. Vous pourrez acquérir des vêtements à l’effigie des personnages principaux voire des accessoires tels que des chaussures, chapeaux ou bijoux. Très soucieux quant à l’apparence de leur chambre, les enfants accentuent leur exigence sur la qualité de leur housse de couette. Les magasins textiles et de décoration l’ont bien compris, et proposent du linge de lit arborant l’univers de La Reine des Neiges. Ambiance polaire dans la chambre garantie ! Pour rendre le moment du repas encore plus agréable, pourquoi ne pas acheter à votre enfant une assiette, un verre ou un bol affichant Olaf ou Elsa ? Aussi, les cours d’école ont été envahies par La Reine des Neiges. Que ce soit sur les cartables, sur les trousses ou sur les cahiers de textes, Elsa, Anna ou Kristoff sont partout.  

    La Reine des Neiges peut aussi donner des idées créatives à votre enfant. Si vous en avez assez des écrans, offrez-lui une mallette intégrant des supports à colorier avec de la peinture, des feutres ou des stickers. Pour le petit détail qui fait la différence, les goodies et gadgets sous le thème de La Reine des neiges ne se comptent plus. Porte-clés, stylos ou figurines, le champ des possibles est infini. Le monde du livre n’a lui aussi pas mis de côté le phénomène Reine des Neiges. Un grand nombre d’histoires autour d’Elsa et Anna ont vu le jour. Si votre enfant a du mal à s’endormir, lui lire une histoire sur son film d’animation Disney préféré risque de le faire courir au lit. Vous l’aurez compris, La Reine des Neiges s’affiche partout, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. En effet, Disney a profité du phénomène de son film pour créer un second opus. Le succès des produits dérivés La Reine des Neiges a dépassé toutes les espérances les plus folles puisqu’elle est devenue en 2014 la licence numéro un du marché du jouet en France. En 2016, la licence est seulement descendue d’une marche sur le podium. 



    L’univers du jeu adepte de La Reine des Neiges

    Comme susmentionnés, les produits dérivés représentent un univers large. Dès lors que l’on s’adresse aux jeunes enfants, il est essentiel d’adapter son offre. Le monde Disney est loin d’être avare en idées quand on parle de marketing. La cible naturelle des enfants tend alors forcément à développer un véritable univers autour du jeu

    Si la France et d’autres pays du monde essayent de faire changer les mentalités, certains ont encore besoin de mentionner si un est destiné à une fille ou à un garçon. En abordant une histoire centrée sur deux princesses, les petites filles sont forcément les premières cibles pour les marketeurs. Après la sortie du film, les magasins de jouets ont été envahis par des poupées et peluches représentant des personnages du film d’animation. Il est par exemple possible de trouver en rayon la poupée Elsa dans sa robe de reine ou bien dans sa robe pailletée, la préférée des petites filles. Si votre fille est plutôt du côté d’Anna, un certain nombre de poupées à son effigie sont tout autant envisageables. Disney a également développé des peluches représentant Elsa, Anna, Kristoff, Olaf ou Sven. Certaines peluches peuvent même parler et chanter, au plus grand plaisir des enfants, mais peut-être moins des parents…

    Crée sous la licence Disney, des figurines plus traditionnelles emplissent les rayons des magasins de jouets. Les garçons ou filles peu adeptes des poupées apprécieront particulièrement faire vivre et donner de la voix à leurs personnages préférés issus de « Frozen ». La marque Lego® a aussi profité du succès de La Reine des Neiges en élaborant des jeux de construction incluant les personnages du film d’animation. Vous pourrez par exemple offrir à votre enfant un jeu Lego® sous le thème de l’anniversaire d’Anna dans son château. Le set est composé de plusieurs éléments ; les figurines Elsa, Anna, Olaf et ses 3 petits bonhommes de neige, mais aussi le château d’Arendelle comprenant pas moins de 477 pièces

    Pour jouer à plusieurs, le film La Reine des Neiges a donné de l’inspiration à de nombreux jeux de société. Avec ces jeux, les enfants appréhenderont des notions de stratégie par le biais de règles de groupe. L’objectif de ces jeux est multiple ; maximiser son estime de soi et contrôler ses émotions comme Elsa dans le film au cinéma. En matière de référence de jeux, il est possible de trouver en magasin des jeux de loto, de cartes, de dominos voire de labyrinthe. 

    Quel enfant, mais aussi adulte, n’aime pas se déguiser ? Le déguisement est le moyen le plus efficace pour se sentir entièrement dans la peau de son personnage favori. Les enfants peuvent ainsi s’amuser à refaire les scènes du film d’animation seuls ou avec leurs amis. Soit un beau moyen de les éloigner des écrans ! Tel un jeu de rôle, le déguisement La Reine des Neiges offrira la chance à votre enfant de se croire dans la peau d’Elsa, Anna ou Kristoff. Il s’agit d’une bonne idée pour cultiver l’imagination de l’enfant et d’apercevoir sa propre vision de la morale du film d’animation qu’il a pu voir au cinéma. 

    L’univers du jouet est suffisamment étendu pour proposer aux enfants une très grande variété de produits. C’est simple, il y en a pour tous les goûts. Que l’on préfère opter pour de la pâte à modeler, des jouets éducatifs, des jeux de société ou bien des jeux vidéos pour les plus âgés, Disney permet aux jeunes de poursuivre l’aventure d’Anna et Elsa dans leurs chambres.

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !