(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
GRATUIT en magasin
Choisir un magasin de retrait
      

    Plus de la moitié des familles dans le monde possèdent un animal domestique. Ces êtres vivants apportent de la joie, de la tendresse et une présence fortement appréciée de tous. Mais, avant d’adopter un animal de compagnie, il faut bien prendre en compte que ce n’est pas un jouet, tels que la licorne ou le lama ou les peluches.

    En effet, un animal est un très bon compagnon de jeu, mais il nécessite du temps, de l’attention et de l’affection au quotidien, peu importe nos envies, états d’âme ou emploi du temps.

    Vos enfants insistent pour avoir un animal ? Même s’ils sont tout à fait capables de s’en occuper, et qu’ils vous jurent qu’ils le feront et que vous n’aurez rien à gérer, sachez qu’avec le temps, l’effet de nouveauté passe et les bonnes intentions s’estompent. Et c’est alors aux parents qu’incombe cette responsabilité. 

    Cependant, la présence d’un animal domestique dans la vie des enfants apporte de nombreux bienfaits et contribue à leur développement éducatif et social.




    Grandir avec un animal développe le sens des responsabilités chez un enfant


    Les enfants aiment généralement s’occuper de l’animal de la famille, le nourrir, jouer avec lui, le promener, etc. Prendre soin d’un animal les responsabilise et leur apprend alors à être responsables de quelqu’un d’autre.

    Bien entendu, les responsabilités attribuées à l’enfant doivent être adaptées à son âge. Là où les plus grands pourront être en charge des promenades (selon la force du chien), les plus jeunes seront ravis de les nourrir ou de les brosser.

    Cependant, les parents doivent veiller à ce que les soins apportés soient convenablement réalisés. Enfin, les enfants, surtout les plus jeunes, ne doivent pas rester avec un animal de compagnie sans la surveillance d’un adulte. Un accident est malheureusement vite arrivé, les animaux, comme les enfants peuvent être parfois assez brusques ou maladroits.


    Avoir un animal de compagnie favorise le bien-être chez l’enfant


    Grandir auprès d’un animal contribue au bien-être général de l’enfant :

    1. Un bien-être physique et social : les animaux de compagnie, et plus encore lorsqu’ils sont joueurs, à l’instar des chiens, apportent un moment récréatif aux enfants. Jouer avec un animal contribue à développer les liens affectifs et sociaux, en plus de favoriser l’exercice physique indispensable à l’équilibre des enfants, et celui des animaux par la même occasion.
    2. Un bien-être émotionnel : les ronronnements d’un chat, par exemple, ont des qualités apaisantes sur la peur, la tristesse ou l’anxiété. À ce titre, la ronron-thérapie (thérapie par les ronronnements des chats) se développe de plus en plus aujourd’hui dans le secteur médical. 
    3. Une aide psychologique grâce au soutien émotionnel des animaux. Il est très fréquent que les enfants considèrent leur animal comme un confident, un ami à qui ils peuvent se confier librement sans craindre d’être jugés ou réprimandés. Bien qu’un animal ne comprenne pas les paroles humaines, il ressent les émotions et adapte son comportement en fonction. 


    S’occuper d’un animal domestique participe au développement de l’enfant


    La présence d’un animal influe également sur le développement global de l’enfant :

    • le développement des aptitudes physiques, c’est encore plus vrai pour les jeunes enfants qui prendront plaisir, par exemple, à essayer de marcher pour suivre le chien ou le chat partout dans la maison, ou travailleront leur dextérité en apprenant à remplir la gamelle d’eau ou de nourriture ;
    • le développement des aptitudes sociales au contact d’un animal domestique a été démontré. Les enfants, une fois adultes, deviendraient plus sociables que ceux n’ayant pas grandi avec un animal ;
    • l’apprentissage du partage, quel enfant, ou adulte n’a jamais craqué et partagé son goûter devant les yeux suppliants de son chien ou de son chat.


    Avoir un animal participe à apprentissage « de la vie » chez les enfants

    La présence d’animaux domestiques au sein d’un foyer facilite l’apprentissage des choses de la vie, pas toujours simples à aborder pour les parents, comme la reproduction, l’accouplement ou l’expérience du deuil à la perte de leur compagnon. 

    Enfin, en participant à l’éducation d’un animal, avec l’ensemble d’interdits inhérents (ne pas réclamer lors de repas par exemple), l’enfant apprend qu’il y a des règles à respecter pour tout un chacun et y consent plus volontiers.




    Grandir auprès d’un animal renforcerait le système immunitaire des enfants

    Plusieurs études, publiées dans de prestigieuses revues, indiquent qu’un enfant ayant grandi avec un animal de compagnie aurait une meilleure santé.

    Outre le fait de favoriser l’activité physique en jouant avec son compagnon, l’enfant développerait également un système immunitaire plus résistant, notamment au contact des bactéries et microbes apportés par l’animal. Léchouilles, câlins, où plus simplement encore les déplacements de l’animal entre l’extérieur et l’intérieur de la maison, l’enfant s’immunise, y compris au risque de développer des allergies ou de l’asthme.

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !