(= storeData.common.title =)
Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Fermé Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) Ouvert de (=item.amBegin=) à (=item.amEnd =) et de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =) Ouvert de (=item.pmBegin=) à (=item.pmEnd =)
Changer de magasin
Retrait possible
GRATUIT en magasin
Choisir un magasin de retrait
    Les jeux de société ? C’est l’aboutissement de toutes les autres formes de jeux, tant ils mobilisent de compétences humaines.



    En effet, les premiers jeux de société se mettent en place vers 4 à 5 ans et ce n’est pas par hasard. Avant 4 ans, les bambins jouent côte à côte ou s’imitent réciproquement. Vers 4-5 ans, ils commencent à jouer ensemble et à interagir. Mais ce n’est pas toujours facile de prendre en compte l’Autre. Ce qui rapidement va susciter la mise en place de règles « non, tu n’as pas le droit de faire ceci ! », « On va dire que, ici, c’est chez moi »…

    Les jeux de société vont être un puissant stimulateur des capacités cognitives et attentionnelles : raisonner, mémoriser, deviner, anticiper, s’organiser, chercher des solutions, se rappeler de ses erreurs, apprendre des autres, s’accommoder des règles, être attentif à son jeu, tout en observant celui des autres…

    Le langage est aussi très stimulé ! Il doit s’enrichir, se complexifier pour préciser et partager ses idées, mais aussi pour négocier, persuader ou se défendre.

    Mais surtout, les jeux de société simulent un microcosme de la Société. Le jeu est structuré par un ensemble de règles à respecter, en accord avec la bienséance. La gestion des émotions est à rude épreuve : il faut attendre son tour et contenir ses émotions. En effet, masquer ses émotions, c’est « cacher son jeu… » et gare aux mauvais joueurs qui claironnent leurs victoires ou pleurnichent leurs défaites. Il n’est pas non plus recommandé d’être arrogant, autoritaire, impatient ou tricheur au risque de se voir exclu du groupe…. L’enfant va devoir apprendre le compromis et la coopération.



    Très bien ! On voit toutes les compétences que mobilisent les jeux de société. Mais quel lien avec la confiance en soi ? Tout simplement, c’est apprendre à se connaître et savoir de quoi on est capable - ses forces et ses faiblesses. Cela permet de croire en Soi et d’être apte à trouver des alternatives, à chaque fois que des épreuves se présenteront.

    Alors un conseil ! JOUONS ! JOUEZ !

    Masquer le contenu Afficher le contenu

    Paiement
    100% sécurisé
    Retrait en magasin
    gratuit en 2 heures !
    de 300 magasins
    Choisissez le vôtre
    Votre emballage
    cadeau gratuit
    Suivez l’actualité de Jouéclub

    Votre inscription a été confirmée.

    Partagez vos moments de jeux

    avec la communauté #Jouéclub !